The Bennies – Natural Born Chillers

Les fanfarons australiens de The Bennies sont de retour en 2018 avec un quatrième abum. Il est sorti chez Pool House Records et est ultra court: 8 titres en 24 minutes.

The Bennies continue à nous proposer un cocktail punk teinté par moment de reggae, de ska voire même de touche électro. Les gars sont toujours là pour une chose: faire la fête. Cet album est la suite logique du précédent. On est toujours quelque part entre du Dog Eat Dog, Smith Street Band et Bloodhound Gang. Les titres Natural Born Chillers et Ocean sont juste parfaits et donnent juste envie de faire la fête en pogotant tranquillement des bières dans la main !

Ce Natural Born Chillers est dans la continuité de ce qu’a sorti The Bennies: punk rock et fête au programme !

Publicités

The Shell Corporation – Fucked

Les Ricains de The Shell Corporation nous reviennent avec un troisième album en cette année 2018. On retrouve 12 titres sur l’album enregistré par Chris Hesse et sorti chez Gunner Records opur l’Europe. Le visuel a, à nouveau, été confié à Luc Martin qui donne une vraie image graphique au groupe.

Ce nouvel album de The Shell Corporation est une vraie petite bombe punk rock. 12 titres d’une moyenne de 2minutes trente avec un chanteur ultra présent et des musiciens ultra efficace. Comme on dit: « Ça sonne à balle ». The Shell Corporation est un groupe trop méconnu et qui mérite bien mieux que son audience. A ranger quelque part entre du Not Scientists et du Adolescents.

Ce Fucked fera clairement partie de disque de cette année 2018 ! Punk rock !

The Bennies – Wisdom Machine

The Bennies est un groupe australien et Wisdom Machine est le troisième album du groupe. Il est sorti en 2016 chez Poison City Rcds. Il contient 10 titres.

Derrière un visuel complètement psyché et transpirant la drogue (LSD) et dont la photo centrale illustre très bien le délire; les Bennies sont clairement un groupe de punk qui a de l’humour. Les 4 Aussies balancent avec ce Wisdom Machine un excellent album qui transpire la fête et le foutage de gueule. Musicalement, on est quelque part entre du Random Hand, du Dog Eat Dog et du Bloodhoud Gang. On est dans un délire bien barré mais musicalement le groupe tient en place et leur musique donne bien envie de faire la fête. Ce troisième album des Australiens transpire le fun.

Si tu aimes ce genre d’esprit, fonce sur cet excellent disque des Bennies. Si par contre, tu aimes la musique bien réfléchie et cérébrale, passe ton chemin.

The Irradiates – Lost transmissions from the remote outpost

The Irradiates nous sort un 4ème album. Le dernier datait de 2014. Ce Lost Transmissions From Remote Outpost est un album composé de quelques titres lives et de titres non sortis auparavant. L’album est à nouveau sorti via Productions de l’Impossible.

Vu la qualité des 10 titres, les gars de Besançon ont bien fait de nous sortir ces quelques pépites et titres lives. Le quatuor surf a encore mis le paquet sur le visuel qui est à nouveau hyper cool même si les habituels pochettes dessinées ont laissé la place à une très belle photo. On retrouve des pistes enregistrées avec Albini en 2009. On retrouve aussi des reprises sauce Scientific-surf avec Slide Machine (de Powell St. John), Everything Turns Grey (de Levesque, Palm) et Beta Surfari (de The Original Surfaris).

Ce 4ème effort est une petite merveille et montre, une fois de plus, que The Irradiates sont un excellent groupe de surf. Vivement qu’ils reprennent le temps de tourner un peu plus et de s’atteler à un nouvel album plus complet.

Alexy Golonka – Precious time

L’avantage de booker des concerts est que parfois, tu as l’occasion de tomber sur de véritables perles inattendues, des trucs dont tu n’avais jamais entendu parler et dont tu n’aurais jamais entendu parler.

Alexy Golonka est un Lyonnais qui joue de la folk en acoustique et Precious Time est son premier album qui est sorti en 2017. Ce premier album autoproduit contient 10 titres de folk teinté d’influences punk rock. Sur certains titres, il est accompagné de Mike Noegraf à la guitare. On retrouve aussi des accompagnements au banjo, violoncelle et mandoline sur d’autres titres. Cela donne une couleur très folk à certains morceaux. On ressent aussi à fond les influences punk rock. Old Men Town (dernier titre enregistré en live) en est le meilleur exemple; ça transpire le punk, le pub, la folk et la grosse pinte.

Ce premier album est une véritable réussite et est à conseiller à tous les amateurs de Frank Turner, Mike Noegraf et autres Tim Vantol.

Ducking Punches – Fizzy Brain

Fizzy Brain est le 3ème album de Ducking Punches. Il est sorti en 2016 chez Xtra Miles et compte 11 titres.

Ducking Punches est le groupe de Dan Allen, musicien (et artiste graphiste) de Norwich. Le bougre aime la fête mais aussi la musique folk/punk acoustique. Ce 3ème album a été enregistré avec un full band. Ce disque est sorti à la période où Dan Allen officiait comme remplaçant à la guitare dans le groupe de Frank Turner. Ducking Punches joue d’ailleurs dans la même veine que Frank Turner mais à un côté DIY encore plus présent. On retrouve quelques uns des meilleurs titres du groupe comme Greedy Bones.

Un excellent disque à conseiller aux amateurs de Frank Turner et cette veine de musique anglaise.

Excellente Attitude – Bienseance, etiquette et galanterie

Excellente Attitude est un jeune duo belge composé d’une basse et d’une batterie. Le groupe de Bruxelles/Mouscron a sorti un premier ep 5 titres en 2017.

Les gars disent faire la musique par plaisir et sans prise de tête. Cela s’entend et se voit dans la démarche. Leur musique à tendance math-rock me fait penser à du Mambo/Casse Brique ou Gâtechien. Le seul petit bémol est que cela sonne encore très jeune et qu’il y a vraiment un côté « première démo » tant dans le son que dans certaines longueurs. Par contre, cela ne se ressent pas du tout en live.

Une chouette découverte belge qu’il faudra suivre.